Inter-histoire

logo

Association loi 1901 qui accompagne au quotidien les habitants vulnérables dans l’accès aux droits, l’habitat, l’énergie et la gestion de budget.

Création des points de médiation

En 1995 la Fondation Agir contre l’Exclusion (FACE) et Cetelem signent une convention de collaboration pour la création de Points Services aux Particuliers.

Le 22 mars 1997 a lieu la création officielle de l’association et l’ouverture du premier point de médiation sur le quartier du Faubourg de Béthune à Lille. Il s’agit alors d’un relais d’information et de médiation des entreprises et des administrations pour les habitants des quartiers.

La structure s’appelle alors Point Services aux Particuliers (PSP).

La médiation ça se fait aussi à domicile !

En 2005, GDF Suez (ENGIE) lance l’action nationale de prévention ISIGAZ (Installation Sécurité Intérieure GAZ).

L’année suivante, le PSP porte ce projet dans la métropole lilloise, débutant ainsi ses missions de médiation à domicile.

L’objectif d’ISIGAZ est d’améliorer la sécurité des logements en parc social et de renforcer la maîtrise des charges énergétiques.

Une opportunité innovante pour les entreprises

En 2009, le PSP devient PSPE : Point Services aux Particuliers et aux Entreprises et replace l’entreprise au cœur du projet associatif.

Les actions de l’association sont ainsi intégrées dans le projet de chaque entreprise et partenaire du territoire. L’appartement pédagogique est un exemple des synergies mises en place.


Crée en 2012, cet outil innovant renforce les liens entre les particuliers et les entreprises, les bailleurs, les partenaires sociaux…

Une nouvelle image pour renforcer nos actions

En 2016, le PSPE change de nom et d’image, il s’appelle désormais INTERFACES.

Les points de médiation se multiplient et les actions se diversifient. L’association renforce son image de relais territorial, de conseiller auprès des habitants et de structure sociale innovante.

Aujourd’hui , elle veille d’autant plus à la prévention des situations d’exclusion qu’à leur réparation. Interfaces construit l’inclusion avec chacun de ses partenaires. Son nouveau nom et sa nouvelle image participent à cette recherche permanente de synergie.

Son objectif :

• Agir au quotidien avec les entreprises, les organismes publics, les relais, les prescripteurs et les habitants pour prévenir l’exclusion, la pauvreté et les discriminations.

Sa mission :

• A travers ses actions, INTERFACES vise à anticiper les situations sociales et sociétales en s’appuyant sur une posture de tiers médian, des compétences et un réseau d’acteurs.